Murets

L'épaisseur du mur dépend de sa fonction :

  • s'il est de soutènement, comptez 35 cm environ pour une hauteur de 1 m.
  • s'il est séparatif, prévoyez 40 cm.
     

Pose basique d'un muret

Triez les pierres :

Rangez les pierres en créant plusieurs tas :

  • Les plus longues
  • Les plus régulières
  • Les irrégulières
  • Les plus petites


L’info des Hommes de métier : si vous choisissez des pierres naturelles, lavez-les au jet et à la brosse pour les débarrasser des traces de terre ou d'herbe. Humidifiez-les, cela facilitera l'accrochage du mortier.
 

Préparez l’assise du mur :

1. Délimiter le périmètre du mur à l'aide de cordeaux tendus sur les chevillettes. Creuser sur 90 cm.
 
2. Remplir le fond de cailloux sur de 10 cm en les répartissant bien. Compacter-les avec la dame et les recouvrir ensuite d'une couche de ballast pour combler les vides.
 
3. Préparer le ferraillage de la semelle en béton : disposer les fers à béton tous 15 cm les uns des autres et les relier entre eux tous les 50 à 60 cm avec du fil à ligaturer.

4. Gâcher le mortier et le répandre à la pelle sur 10 cm d'une façon homogène. Poser l'ensemble des fers sur le lit de mortier.
 
5. Couler une deuxième couche de 10 cm et égaliser au râteau.

6. Laisser sécher au moins trois jours avant de commencer à bâtir le mur.
 

Monter le mur :

1. Tracer sur les fondations deux lignes parallèles correspondant à la largeur du mur. Planter deux piquets à chaque extrémité de la semelle à 35 cm l'un de l'autre.
 
2. Clouer et tendre des cordeaux tous les 25 cm, à 1 m de hauteur. Ils serviront de guide lors de la pose des pierres. Vérifier régulièrement l'horizontalité des cordeaux avec le niveau à bulle.
 
3. Préparer le mortier en petite quantité : mélanger ses composants à sec et ajouter l'eau, puis malaxer pour obtenir un mortier homogène.

4. Étaler à la truelle un premier lit de mortier plus épais au centre d'environ 2 cm. Placer une à une les pierres de la première rangée en alternant les plus longues et les irrégulières.
 
5. Faire pénétrer avec la truelle un peu de mortier entre les pierres. Recommencer l'opération pour construire la deuxième rangée en la montant à joints croisés le plus souvent possible.
 
6. Vérifier à chaque rangée la verticalité de la construction à l'aide du niveau à bulle et des cordeaux.


Pour les angles :

Choisir des pierres disposant de deux faces planes et perpendiculaires, tels que les pierres de récupération à retailler et celles provenant de linteaux, de marches d'escaliers…
 
7. Continuer jusqu'à la hauteur voulue.
 
8. Retirer les piquets et les cordeaux une fois le mur entièrement monté.
 
9. Verser du mortier sur la dernière rangée et aplanir avec la taloche.

Conseil outillage pour la pose de muret :

► dame ► mètre
► crayon ► niveau à bulle
► pelle et pioche ► bêche
► pelle de forme carrée ► chevillettes et marteau
► bétonnière ► taloche
► truelle  

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Pose d'un muret avec des pierres maçonnées

1. Tracer la ligne du muret au cordeau. Les fondations sont importantes, surtout si le terrain est très meuble. Si le muret est bas et large, il suffit de creuser une tranchée de quelques centimètres pour y couler du béton afin d’asseoir la construction. Si le muret est plus élevé, il est indispensable de creuser une tranchée de 15 ou 20 cm et de la remplir de béton. Ces murets ne doivent dépasser 1, 50 m de hauteur.

2. Déposer un plot de mortier sur la fondation de béton et placer une pierre d’angle. Poser les pierres sur le mortier.

3. Continuer de monter le mur en déposant des plots de mortier et placer les pierres. Respecter l’alignement du cordeau, et vérifier la verticalité de l’ensemble au niveau à bulles. Placer à la base du mur les blocs les plus gros : veiller à conserver une certaine harmonie entre toutes les parties. Si le muret dépasse 80 cm de hauteur, prévoir une base un peu plus large que le sommet, afin d’assurer une meilleure assise.

4. Réserver les pierres comportant une arête droite pour les angles. Placer les pierres comportant une surface plane sur le faîte du muret. Remplir tous les interstices avec du mortier. Lisser les joints à l’aide d’une truelle langue de chat afin de faire ressortir les pierres par contraste.

5. Dès que le mortier commence à prendre, éliminer toute trace de ciment sur les pierres en passant dessus une éponge humide. Ne laissez pas sécher les bavures de mortier, elles ne partiraient plus. Si le mur est un peu élevé, creuser une tranchée à sa base, pour y mettre de gros cailloux et des débris divers, recouverts ensuite de terre ; ceci facilite l’écoulement des eaux.

6. Le dessus du muret peut être garni de fleurs, des potées de plantes retombantes sont du plus bel effet.


Conseil outillage pour les murets de pierres maçonnées :

► truelle de maçon ► cordeau
► langue de chat ► niveau à bulle
► eponge ► béton
► mortier  

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Pose d'un muret avec des pierres sèchesPose d'un muret avec des pierres sèches

1. Disposer des piquets autour du monticule de terre et tendre un cordeau. Aligner une première rangée de pierres en les calant dans le sol. Aménager entre les pierres des poches de terre pour y placer des plantes. Les végétaux décorent le muret et renforcent sa solidité.

2. Installer les plantes au fur et à mesure de l’élévation du muret. Prendre garde aux blocs à l’arête tranchante, qui risquent d’endommager les racines des végétaux. Ne pas créer de motte de terre importante entre les pierres : les tombées de pluies importantes risqueraient de l’entraîner et provoquer un affaissement du muret.

3. Réserver des dalles plates et larges pour le haut du muret. Les pierres plates amortissent le choc de fortes eaux de pluie et permettent de mieux diriger l’eau qui s’infiltre dans le muret. Finir de combler l’espace vide entre le muret et le monticule avec de la terre. Égaliser la surface et éliminer les débris végétaux.

4. Disposer sur le monticule quelques pierres. Penser à l’allure de l’ensemble quelques années plus tard, lorsque les végétaux seront développés, afin de mieux équilibrer roches et verdure. À l’aide d’un plantoir à bulbe, retirer une “carotte” de terre pour installer ensuite la plante sans détruire la motte ni abîmer les racines.


Conseil outillage pour la pose des murets de pierres sèches :

► bêche ► cordeau
► râteau ► plantoir à bulbe

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Pose d'un muret avec des pierres en angle

1. Disposer une couche de béton au fond de la tranchée. La profondeur dépend de la nature du terrain :

  • Sol meuble : il faut des fondations plus importantes que sur un terrain rocheux.
  • Sol très meuble : il vaut mieux disposer une couche de sable sous la semelle de béton, ou une couche de pierres dures bien tassées.


2. Disposer des fers pour armer le béton sur la première couche. La tranchée doit avoir une profondeur plus importante que l’épaisseur des fondations : les pierres de base du mur sont enterrées de quelques centimètres. Dans un terrain meublé, il faut creuser des fondations plus larges que le mur lui-même.

3. Placer une deuxième couche de béton pour noyer le ferraillage. Si les bords de la tranchée ne tiennent pas, réaliser un coffrage sommaire, en disposant des planches pour maintenir le béton.

4. Niveler le béton à l’aide d’une règle. Laissez sécher une journée. Si vous travaillez par temps chaud, arrosez légèrement le béton en cours de séchage : l’évaporation trop rapide de l’eau affaiblit la qualité de la semelle, qui s’effrite.

5. Disposer les pierres en commençant par l’angle. Les placer sur un lit de mortier maigre.

6. Poursuivre la première rangée en respectant l’alignement. Une planche droite sert de guide. Ne pas disposer les pierres au hasard, les mettre côte à côte quand les formes se complètent. Déterminer la face la plus belle, elle sera le parement apparent une fois le mur terminé.

7. Établir la largeur du mur. Vérifier sa régularité à l’aide d’un mètre pliant. Un mur a deux parements. Il faut choisir la meilleure face des pierres pour chaque côté de la construction du moins si les deux côtés doivent être apparents.

8. Le sommet du muret doit être plat. Poser une règle de bois sur la pierre supérieure d’angle et placer dessus un niveau à bulle. Donner l’assise aux pierres en les enfonçant plus ou moins dans le mortier à l’aide d’une massette.

9. Effectuer les joints à la truelle langue-de-chat. Bourrez les vides entre les pierres et lisser le mortier. Réaliser des joints réguliers avec un minimum de mortier. Utiliser de petites pierres pour combler les vides ou des gravats de béton à l’intérieur du muret.

10. Pour monter l’autre extrémité, disposer une planche au sol et délimiter la longueur du muret.

11. Mettre en place les pierres de base puis les écarter selon l’épaisseur du muret.

12. Remplir au mortier le joint entre les deux pierres après avoir placé les pierres voisines sur 50 cm environ. Poursuivre le montage, comme indiqué précédemment. Décaler les joints verticaux d’une rangée sur l’autre pour renforcer la solidité du mur.


Conseil outillage pour la pose de muret de pierre en angle :

► règle de bois ► mètre pliant
► niveau à bulle ► pelle
► truelle ► massette
► mortier ► béton
► fer d’armature  

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Pose d'un muret de soutènement

1. Disposer des piquets autour du monticule de terre et tendre un cordeau. Tracer le long du cordeau l’emplacement du terrassement.

2. Creuser à la pioche et rejeter la terre sur la partie haute du talus. Elle servira pour le remblayage.

3. Égaliser le fond de la tranchée pour assurer l’établissement des premières pierres du muret.

4. Préparer un mortier et malaxer le sable et les liants.

5. Planter des piquets à l’extérieur de la tranchée à intervalles réguliers en suivant la courbe formée.

6. Tendre le cordeau et le fixer aux piquets intermédiaires. L’attacher seulement aux deux piquets d’extrémités car il faudra le monter au fur et à mesure de la construction du muret. Déposer une première couche de mortier au fond de la tranchée qui servira de semelle à la pose des pierres de la rangée de base. Elle doit mesurer plusieurs centimètres d’épaisseur (3 à 5 cm).

7. Mettre les pierres en place sur le mortier et les enfoncer à l’aide du manche de la massette.

8. Appliquer une seconde couche de mortier sur la première rangée et remplir à la truelle les joints verticaux. Utiliser des petites pierres pour combler les joints trop grands et noyer-les dans le mortier.

9. Monter le mur rangée après rangée en calant les pierres dans le mortier avec le manche de la truelle. Déplacer le cordeau pour respecter l’alignement.

10. Placer des pierres plates sur la rangée supérieure sur une couche de mortier en vérifiant l’horizontalité de la construction.

11. Lisser le mortier avec une éponge mais le laisser apparent.

12. Utiliser une truelle langue-de-chat pour réaliser les joints horizontaux et les lisser. (Les joints minces améliorent l’aspect final du mur).

13. Remblayer avec de la terre et tasser le sol. Arroser au besoin. Égaliser et affiner le terrain à l’aide d’un râteau. Procéder aux plantations.


Conseil outillage pour les murets de soubassement :

► cordeau ► bèche
► pelle ► massette
► truelle ► truelle langue de chat
► plâtre ► mortier
► feuille de polyane ► pioche

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Pose d'un muret décoratif

1. Faire une semelle de 15 cm de béton. Après séchage de cette semelle, tendre un cordeau afin de respecter l’alignement des pierres.

2. Mouiller la semelle de béton pour éviter que celui-ci absorbe l’eau du mortier de jointoiement, ce qui nuirait à la liaison semelle-muret.

3. Appliquer à la truelle une couche de mortier épaisse de plusieurs centimètres sur la semelle de béton.

4. Commence la pose des pierres en partant d’une extrémité du muret. Taper sur chacune des pierres avec le manche de la massette pour lui donner une bonne assise. Alterner les pierres en fonction de leur forme. Pour les angles du muret, choisissez des pierres formant un angle droit.

5. Une fois la première rangée de pierres posée, appliquer à nouveau du mortier puis remplir les joints.

6. Dès que le muret atteint une hauteur suffisante, placer un coffrage en bois pour ménager l’emplacement de la jardinière. Continuer à poser les pierres tout autour du coffrage.

7. Lorsque le mortier commence à durcir, enlever le coffrage et remplir de terre puis placer des plantes annuelles ou vivaces, à port retombant.


 Conseil outillage pour la pose de muret décoratif :

► cordeau ► truelle
► taloche ► arrosoir
► truelle langue-de-chat ► bois de coffrage
► Mortier  

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.
 

Entretien et protection des murets :

L’entretien des murets reste basique :

  • Recalage des pierres
  • Débroussaillage de la végétation