Carrelage extérieur

Conseil de pose collée du carrelage en terrasse : la pose du carrelage en terrasse fait l’objet d’une réglementation précise (Cahier n°3267_V2 du CSTB).

Pour commencer, votre support doit présenter les qualités requises par la réglementation en vigueur à savoir :

1. Solidité et cohésivité.

2. Planéité : tolérance de planéité inférieure ou égale à :

  • 7 mm sous la règle de 2 m (pour un mortier-colle à consistance normale).
  • 5 mm sous la règle de 2 m (pour un mortier-colle à consistance fluide).

3. Pente : 1,5 % (1,5 cm / m) vers l’extérieur pour permettre l’écoulement des eaux.

4. Propreté : le support doit être exempt de tous les dépôts, déchets, laitance de ciment ou toutes autres saletés.

5. Humidité : le sol ne doit pas ressuer l’humidité.

6. Température : la température du support doit être comprise entre + 5°C et + 30°C. La pose est interdite sur support gelé.

 

1. Préparer son support :

1.1 Nettoyer toutes les poussières à la surface.

1.2 Poncer ou grenailler obligatoirement dans le cas d’un béton autonivelant (BAN) ou d’un béton ayant reçu un produit de cure.

1.3 Humidifier par temps chaud et si le support est très absorbant ou s’il a subi une exposition solaire.

1.4 Rattraper la planéité des défauts localisés la veille de la pose collée (pour les surface < 1m² et jusqu’à 10 mm d’épaisseur sous la règle de 2 m) au moyen d’un mortier-colle servant à la pose des carreaux.

1.5 Si le défaut est généralisé, utiliser un enduit de ragréage.

 

2. Une étanchéité devra être mise en place si... :

Votre terrasse est au-dessus d’un local habitable clos et fermé :
Dans ce cas, il faudra mettre en place une étanchéité traditionnelle adaptée pour les toitures-terrasses conforme au DTU 43.1 / NF P 84-204-1-1.

Votre terrasse (type balcon et loggias) est au-dessus de parties non-closes :
Dans ce cas, il faudra mettre en place un système d’étanchéité liquide certifié S.E.L classé SE3 de la manière suivante :

2.1 Sur un support humidifié à refus mais non ressuant, appliquer une première couche à raison de minimum 1,7 Kg / m² avec la spatule adaptée.

2.2 Dans la première couche fraîche, maroufler immédiatement la trame avec un chevauchement des lès de 5 cm minimum.

2.3 Après 5 heures de séchage à +20°C, appliquer une seconde couche à raison de minimum 1,3 Kg / m² avec une lisseuse.

2.4 Protéger de la pluie ou toute autre arrivée d’eau pendant 24 heures.

2.5 La pose collée du carrelage pourra être réalisée le lendemain.

 

3. Revêtements associés :

La surface maximale des éléments de revêtement est limité à :

  • 2000 cm² (40 cm x 40 cm) pour les carreaux céramiques
  • 2000 cm² pour les pierres naturelles
  • 120 cm² (10 cm x 10 cm) pour les carreaux de terre cuite

 

4. Mise en place des carreaux :

Choisir son mortier-colle : prendre un mortier-colle classé C2 ou C2 S1 ou C2 S2

  • Mortier-colle à durcissement normal : le temps ouvert est suffisant pour encoller 1 à 2 m² du support (s’assurer que les carreaux soient appliqués avant la formation d’une peau superficielle sur le support de façon à obtenir un bon transfert).
  • Mortier-colle à durcissement rapide « F » : gâcher le produit par petites quantités.
  • Mortier-colle à temps ouvert allongé « E » : il est possible d’encoller une plus grande surface avant d’appliquer les carreaux.
  • Mortier-colle fluide « G » (simple encollage) : ce sont essentiellement les consommations et modes d’encollage des carreaux qui diffèrent.


Préparation et application du mortier-colle

Commencer par gâcher le produit avec un malaxeur électrique à vitesse lente ou manuellement s’il s’agit de petites quantités, et respecter :

  • La proportion du liquide de gâchage
  • Le temps de repos de la pâte
  • La durée de vie du mélange
  • Le temps ouvert


- Le mortier-colle est appliqué sur le support puis peigné avec une spatule adaptée.
- Le mortier-colle sera également appliqué à l’envers des carreaux (par double encollage) sauf avec l’utilisation d’un mortier-colle à consistance fluide (par simple encollage).

- Les carreaux seront collés sur le support recouvert de colle dans la limite du temps ouvert :

  • environ 10 minutes à +20°C pour un produit à durcissement rapide
  • environ 20 minutes à +20°C pour un produit à durcissement normal   
  • environ 30 minutes à +20°C pour un produit à temps ouvert allongé


- Positionner les carreaux manuellement puis les battre ou les presser fortement pour écraser les sillons de colle afin d’obtenir un transfert de colle de minimum 70% sur la sous face des carreaux.

 

5. Pose des joints courants entre carreaux :

Délai de réalisation :

  • le lendemain de la pose lorsqu’un mortier-colle à durcissement normal a été utilisé
  • 3 à 6 heures lorsqu’un mortier-colle à durcissement rapide a été utilisé


Largeur des joints:

  • 6 mm pour les carreaux de terre cuite et les carreaux étirés
  • 5 mm pour les autres matériaux
  • 2 mm pour les carreaux de petite surface (surface unitaire inférieure à 50 cm²) sur trame côté belle face


Remplissage des joints courants entre carreaux :
Il sera réalisé à l’aide d’une spatule sans laisser des vides et en évitant les différences de niveau. En fonction de la largeur du joint, choisir le produit adapté :

  • soit un coulis de ciment
  • soit un mortier traditionnel
  • soit un mortier de joint formulé prêt à gâcher


Nettoyage des carreaux après jointoiement :

  • éliminer l’excédent du produit encore frais en raclant les carreaux dans le sens de leur diagonale pour ne pas creuser les joints.
  • nettoyer les carreaux au chiffon sec, à l’éponge humide avant que le produit de jointement ait complètement réalisé sa prise.

 

6. Disposition particulière aux joints :

  • Joints de dilatation : ils doivent être respectés dans l’épaisseur du mortier-colle et du revêtement carrelé. Ils seront traités avec un profilé adapté.
  • Joints de fractionnement ou de retrait du support : Ils doivent être respectés dans l’épaisseur du mortier-colle et du revêtement carrelé.
  • Joints de fractionnement du carrelage : ils seront exécutés avec une largeur de 5 mm au moins, dans la totalité de l’épaisseur du mortier-colle et du revêtement carrelé. Ils seront remplis avec un profilé compressible ou avec un mastic élastomère.
  • Joints périphériques : ils permettent de limiter les contraintes dans le plan de collage entre la dernière rangée de carreaux et les parois verticales des murs. À chaque butée avec un mur du gros œuvre, un vide de 3 mm doit être respecté. Ils seront remplis avec un profilé compressible ou avec un mastic élastomère adaptés.
     

7. Mise en service :

Pour permettre une mise en service, vous devez respecter un délai de :

  • 48 h à 20°C si vous avez utilisé un mortier-colle à durcissement normal
  • 24 h à 20°C si vous avez utilisé un mortier-colle à durcissement rapide

 

8. Nettoyage et entretien du carrelage :

Nettoyer le carrelage au jet d’eau avec des produits adaptés en suivant les indications du fabricant du carrelage.

Les outils conseillés pour la pose du carrelage

► truelle ► spatule crantée
► chiffon propre et sec ► malaxeur électrique
► éponge ► taloche caoutchouc

En savoir plus : si vous souhaitez obtenir de plus amples informations concernant votre projet d’aménagement extérieur,…n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin Doras où nos conseillers apporteront les solutions appropriées.